Archives quotidiennes :

Découverte d’un grand talent, d’une grande voix !

Bonjour à tous,

Ces trois derniers jours j’ai reçu en stage une jeune femme habitant la région de Liège en Belgique, se prénommant Carole.

Je ne m’y attendais pas, ce fut pour moi l’occasion de  découvrir une voix très grande et très talentueuse.

En effet :

Cette jeune femme soprano, jusque là pas d’erreur, a été formée en partie au conservatoire de Liège, duquel elle est sortie avec une voix de soprano léger, placée totalement « en arrière » donc manquant de timbre, de projection, très limitée dans ses possibilités, uniquement capable d’interpréter quelques arias de Mozart, pas tous, et quelques « chansons » allemandes.

Après lui avoir expliqué tout d’abord en théorie ce qu’est réellement la technique italienne traditionnelle qu’elle était venue découvrir, nous sommes passés à la pratique par le biais de vocalises en tout premier lieu.

Et là oh miracle ! Grâce à sa grande culture, elle parle couramment 5 langues vivantes, elle est pianiste, organiste, donne des cours de musicologie, sa grande intelligence, sa faculté d’écouter très attentivement ce que je lui disais et montrais, je me suis rendu compte qu’elle mettait immédiatement en pratique les nouveaux aspects techniques inconnus d’elle jusqu’alors, démontrant ainsi une grande et unique aptitude au chant.

Grâce à sa faculté d’intégration, elle a pu en 48 heures seulement acquérir ce que pour d’autres élèves il faut au moins 6 mois ! Absolument incroyable,  personnellement je n’ai jamais vu ça. Jamais, jamais.

Je parle en disant cela de la mise en pratique des critères et paramètres de la technique, bien entendu.

Le plus stupéfiant est que nous avons ainsi découvert, révélé, mis en valeur, avec en plus un très joli timbre, une grande voix future de SOPRANO DRAMATIQUE. Avec des graves larges, un médium puissant, des aigus jusqu’au contre ut dièse brillants à l’extrême.

« C’est plus facile pour moi qu’avant », me dit-elle soudainement.

Comme elle s’est plu à le dire aussi : adieu Mozart et bonjour Verdi.

Elle va donc travailler les ouvrages suivants : Aida, Le Trouvère, Otello,  Macbeth, mais aussi André Chénier etc. etc.

Une nouvelle voie lyrique s’ouvre pour elle et j’en suis certain une nouvelle carrière.

C’est pour moi, et avec beaucoup d’émotion, une très grande satisfaction qui me rembourse de tous les efforts accomplis durant toute ma vie, mais le plus important  est que ce stage ait pu révéler à ses yeux, tout ce que je viens de vous raconter.

Elle est rentrée hier au soir chez elle, et je l’ai laissée partir en lui cachant les larmes qui me montaient aux yeux !

Mais elle va bientôt revenir car du travail nous attend encore : mettre en place le répertoire, et des concerts en perspective à assurer.

Merci à vous Carole !

Le 19 août 2014      La bétise, la jalousie et surtout l’ignorance d’une personne de toute forme de technique de chant et de son enseignement, m’oblige à apporter la précision suivante :

- Si effectivement j’ai découvert une future grande voix de soprano dramatique, il convient de faire travailler cette jeune personne pendant des semaines pour lui apporter le placement et le développement de la voix, en fonction de ses nouvelles possibilités mises en valeur. Viendra ensuite l’étude du répertoire.

Tout cela est évident mais il vaut mieux le dire devant le côté obtus de certaines personnes.