Archives mensuelles : mars 2018

A mourir de rire !

Il faut bien s’amuser un peu, sans porter préjudice à quiconque.

Oui c’est à mourir de rire, dans la mesure où ce n’est pas plutôt triste à pleurer.

Je reçois en stage beaucoup de chanteurs qui viennent pour une audition, ayant l’impression après avoir lu le contenu de mon site, que leur professeur se moque d’eux et font preuve d’une ignorance totale de leur métier. La plupart deviennent mes élèves, soit pour placer leur voix et la développer, soir pour la « réparer » après avoir été victimes de nodules et polypes, repartant ainsi de manière salutaire d’un nouveau pied.

J’ai noté entre autres, je cite :

- « …je chante depuis 5 ans avec une « excellente » enseignante en tant que « soprano légère…« !

Après l’avoir écoutée je la classe MEZZO-SOPRANO sans aucune erreur possible. Très douée musicalement elle progresse très rapidement, et elle est ravie !

- Une autre dame me donne les caractéristiques de sa voix. Je la cite simplement :

Ambitus : Si2-la5.

Tessiture : Mi3-Mi5.

Registre : Poitrine : Jusqu’à Mi4. Mixte : de Fa4 à Sol 4 (2 notes). De tête : de La4 à Do5. Supérieur : de Ré5 à Fa5 (=pas beau). Sifflet : de Sol5 à La5 (= cris).

Si vous y comprenez quelque chose vous me le dites. Pour moi c’est de l’hébreu !

- Une autre dame me raconte son apprentissage de la respiration. Je la cite : « ma prof. me dit que pour bien respirer dans le but de chanter, il faut faire comme si vous « poussiez » assise sur la cuvette des WC ».

Mon Dieu !

J’arrête là l’énumération car je ne ris plus du tout !!!!

Pour nous consoler, écoutons la jeune et grande basse russe, Alexander VINOGRADOV, dans un extrait de l’opéra de Verdi ERNANI :

 Ça y est, mes Amis : nous avons retrouvé le sourire et le plaisir d’avoir écouté un « monstre sacré » de technique et d’interprétation ! Tous les sons convergent au point d’appui et se projettent riches en timbre et avec du « mordant » (ce qui caractérise basses et barytons).

MERCI

Le 2 mars 2018 : Suite à l’écoute de ce superbe artiste, voici ce que viennent de me répondre 2 de mes élèves, je les cite :

- de Gwenola (de Bretagne) : « je suis enchantée, émerveillée par la beauté de cette voix. Une découverte, pour moi, fort enrichissante » !

- de Timothée (de Genève) : « Un grand merci Roger pour cette découverte… Continue à prodiguer tes conseils et enseigner cette superbe technique. Tu es le dernier rempart contre le nivellement par le bas » !