Archives pour la catégorie Editorial

Il y a un certain temps…

Bonjour à tous les amis du vrai opéra,

Il y a un certain temps que je n’ai pas rédigé d’éditorial. J’espère que tous les soucis du confinement sont maintenant terminés.

Je voudrais aujourd’hui vous présenter un ami contemporain de mon Maestro qui a fait carrière à cette époque : AURELIANO PERTILE.

Par ailleurs, en complément et en remplacement de mon livre dont les exemplaires sont en voie d’épuisement, je compte écrire dès l’automne et l’hiver prochains, des cahiers séparés en fonction de ce que les élèves me demandent, à savoir Comment classer une voix, Comment doit-on respirer, Comment soutenir la voix, Comment acquérir une belle ligne de chant, Comment chanter avec la « posizione alta » etc. etc. En essayant d’être plus complet dans chacun des fascicules, pour être plus didactique encore.

Bien entendu, le livre actuel vous fournira un grand nombre des « secrets » de cette technique incomparable et indispensable.

Toutes les demandes, remarques et suggestions sont d’ores et déjà les bienvenues, je vous en remercie par avance.

Ecoutons PERTILE dans le célèbre air de La Tosca de Puccini, interprété lentement, avec des diminués, comme il se doit, surtout dans cet aria :

Je vous informe aussi avoir créé sur YouTube une PlayListe des meilleures voix dans chacune des tessitures. Je vous invite à les écouter bien entendu. Merci.

Placido DOMINGO

Bonjour à tous,

Comme vous je suis complètement effaré du procès que les salles d’opéra les plus prestigieuses au monde et surtout leurs directeurs, font au dernier plus grand ténor, artiste complet, seul représentant de l’école traditionnelle italienne encore de ce monde.

Cet artiste, que les imbéciles et soi-disant gardiens de la vertu féminine cherchent à abattre sous le prétexte, j’en suis certain fallacieux, que 30 à 4O ans auparavant il a ou aurait harcelé et s’était mal comporté vis à vis de partenaires de sexe féminin, est totalement faux et répugnant.

Je sais que le monde de l’opéra est, comme tout ici bas, soumis au caprice des moeurs en vigueur de par une mode innommable, une Nomenklatura qui fait le jour et la nuit en ce domaine.

Il est exact, comme depuis toujours et plus encore aujourd’hui, que pour réussir un futur artiste, quel que soit son talent et son sexe, doit accepter l’inacceptable.

Mais un individu comme mon ami Placido, dont le grand talent artistique est depuis longtemps reconnu, lui qui a permis à tant d’artistes de se hisser à la plus haute marche du podium, lui qui a fait la fortune des directeurs et la renommée des salles d’opéra de  tous les continents, ne peut s’être comporté tel qu’on le décrit aujourd’hui, même s’il le reconnait, cela reste encore à prouver. Car une haute intelligence comme la sienne reste au dessus de tout soupçon !

Je crois plutôt à une basse vengeance de personnes sans grand talent à qui il aurait refusé un rôle ou simplement un prix dans l’un de ses concours de type Opéralia.

Les associations comme « MeToo », mon chat dit en se tordant de rire « Miaou-Too », devraient plutôt balayer devant leur porte !

Attention Rodolphe, il est interdit de déclarer sa flamme à Mimi…

Mirella FRENI

Bonjour à tous,

La disparition de la grande soprano Mirella FRENI met un point final aux artistes d’origine italienne formés avec la seule et véritable technique de chant de l’âge d’or de l’opéra.

Bien sûr il existe fort heureusement les artistes de sexe féminin formés en Europe de l’Est et en Russie. Cependant on peut dire qu’une page, et pas des moindres, vient de se tourner.

Ma préférence va à Suzanna MARKOVA qui possède la véritable technique ancestrale. Elle lui donne aisance, facilité, richesse harmonique. C’est une véritable soprano avec vocalises comme jadis Madame SUTHERLAND, ce qui lui permet une interprétation sans faille des plus beaux opéras de Bellini et Donizetti. Dans sa tessiture, personne  de nos jours ne lui arrive à la cheville. Et même dans la Traviata de Verdi :

Merci Suzanna !

 

AUDITIONS, CONSEILS dans toute l’Europe et l’Afrique

Bonsoir à tous nos amis,

L’ importante consultation de mon site amène maintenant de plus en plus de personnes à vouloir être auditionnées et conseillées, notamment sur la classification de la voix, la manière de respirer, le fonctionnement somme toute physiologique de l’appareil vocal etc.

Un jeune ténor, en Suisse, m’a demandé s’il était possible d’utiliser les vertus d’internet et plus précisément SKYPE pour créer une relation régulière professeur-élève pour le faire progresser.

Réticent au début, mais après avoir pratiqué des essais et m’être équipé d’instruments de transmission du son de bonne qualité, après une étude comparative internet et présence réelle, j’ai réalisé que tout n’était pas mauvais dans la modernité actuelle.

Je prodigue donc, à la demande des élèves et sur ma proposition également, des séances d’une demi heure de formation, parfois à rallonge d’ailleurs, ce qui permet aux candidats habitant le sud de la France, la Suisse, la Belgique et même la Côte d’Ivoire maintenant de progresser sur le plan vocal. C’est une véritable découverte positive pour elles et eux, et je l’avoue pour moi également.

Quand leur éloignement n’est pas trop important, je propose de vérifier et confronter les progrès réalisés de cet enseignement avec la réalité.

De pair avec la lecture de mon livre dont il ne me reste plus que très peu d’exemplaires.

Je suis donc à même de répondre à toutes les questions concernant ce qui précède.

Merci infiniment.

Talents Normands à l’Opéra de Paris

 Bonjour à tous nos amis,

Le hasard, toujours selon la formule de Jean COCTEAU, m’a permis d’entrer en relation avec un homme que je considère de grande valeur : Jean-Paul BONAMI.

Après avoir fait une carrière socio-culturelle dans la Marine Nationale, il mène aujourd’hui une activité d’écrivain et de conférencier, avec plusieurs ouvrages à son actif.

Grand amateur d’Art Lyrique, il vient de faire paraître un remarquable ouvrage fort instructif, qui manquait grandement malgré tous ceux que l’on peut trouver consacrés au chant lyrique, intitulé :

                             « Talents Normands à l’Opéra de Paris »

sans doute motivé et inspiré par le retour en sa région natale, la Normandie, habitant désormais près de la ville de Cherbourg où il est né.

Par ailleurs Chevalier des Arts et Lettres, ayant à son actif plusieurs prix littéraires, membre de plusieurs Sociétés et Académies réservées aux grand auteurs.

Jean-Paul BONAMI

L’ouvrage dont il est question, dédicacé par le grand Baryton Gabriel Bacquier, ce qui constitue en soi une référence en la matière, présente les principaux Artistes Lyriques d’origine Normande, dont mon ami Jacques POTTIER qui a dédicacé mon propre ouvrage comme vous le savez.

Tous les Artistes cités ont fait une grande carrière nationale, et pour certains internationale.

Deux années entières ont été nécessaires pour permettre à notre ami de retrouver la trace de tous ceux et toutes celles y figurant, dont beaucoup sont hélas décédés ou en tous cas fort âgés.

Talents normands...

Je vous recommande bien sincèrement de vous le procurer en vous adressant directement à l’auteur dont l’adresse mail est la suivante : bonariva@orange.fr et le téléphone : 02 33 43 76 56