Les grands artistes de ce monde !

Cette nouvelle page, que je viens de créer, a pour but de présenter les plus grands talents musicaux de ce monde, connus aujourd’hui ou qui le seront à coup sûr bientôt, et quel que soit l’instrument qui leur permette de faire la preuve de leur talent.

Si vous connaissez un musicien qui satisfait à cette définition et que vous aimeriez voir être signalé ici, merci de m’écrire à ce sujet.

PLACIDO DOMINGO

Je place ici en tout premier lieu un des plus grands artistes lyriques de tous les temps, qui domine encore l’époque actuelle bien qu’âgé de 75 ans en 2016. C’est un des derniers chanteurs à utiliser la technique italienne traditionnelle de chant qu’il domine parfaitement.

La chaine de télévision France 3 lui a consacré cette semaine une rétrospective de sa carrière à l’occasion de la représentation de l’opéra de Verdi La Traviata au sein du théâtre antique d’Orange.

J’ai réussi à me procurer un exemplaire de ce film et j’aurais voulu pouvoir le mettre en ligne ou l’adresser par mail à celles et ceux intéressés, mais le fichier étant trop lourd, toute tentative d’envoi s’est conclue par un échec, ou alors demande un temps infini.

02042016-Domingo-Boccanegra

ELIZAVETA FROLOVA

Elizaveta Frolova

Bonjour,

Ce n’est pas du chant à proprement parler, mais son jeu pianistique, exceptionnel, nous enchante.

Elle a tellement de talent, de gentillesse, de spontanéité, de simplicité, de charisme. De toutes façons l’Art, à un si haut niveau, n’est pas cloisonné, fait rêver, de toutes sortes de rêves, inaccessibles pour la plupart !

Voici son parcours :

Elizaveta Frolova est une pianiste russe, née le 14 juillet 1990 à Moscou. Elle commence à étudier le piano à l’âge de 6 ans. Plus tard son talent est remarqué et encouragé par Olga Taïrova – l’une des dernières élèves d’Heinrich Neuhaus -à l’Ecole de Musique Rostropovitch à Moscou. A 14 ans elle entre dans la classe de Vera Chorochina (formée également par Heinrich Neuhaus et l’une de ses élèves préférées) au Collège Académique de Musique du Conservatoire Tchaïkovski de Moscou où elle obtient le Diplôme de Concert avec mention très bien et les félicitations du jury. En 2009, elle réussit ses examens d’entrée au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et devient l’élève de Jacques Rouvier. En 2012 Elizaveta entre dans la classe de musique de chambre de Philippe Bernold et Emmanuelle Bertrand en trio avec Rafael Sévère et Ji Young Yun. Parallèlement, elle se perfectionne auprès d’Igor Lazko à la Schola Cantorum à Paris, elle y obtient brillamment son Diplôme de Concert avec mention très bien. Toujours au CNSM, en 2013, elle est admise première nommée à l’unanimité en master de piano dans la classe de Denis Pascal. En 2015 après y avoir obtenu son prix Elizaveta continue ses études au Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan dans la classe de Giovanni Bellucci. Elizaveta Frolova est lauréate de plusieurs concours internationaux de piano:
1er Concours Yakov Flier à Moscou
1er Concours de musique russe de piano à Moscou, 2ème Prix
10ème Concours Maria Yudina à Saint-Pétersbourg, 2èmePrix
9ème Concours Alexandre Scriabine à Paris, 1er Prix avec les félicitations du jury
5ème Concours International de piano à Berlin, Grand Prix
9ème Concours Nikolaï Rubinstein à Paris, 2ème Prix
16ème Grand prix International «Jeunes Talents» à Montrond-les-Bains, 3ème Prix
20ème Concours International de Piano à Vulaines sur Seine, Grand Prix
7ème Concours International de Piano à Mayenne, 1er Prix
7ème Concours International de Piano Citta di Airola, 1er Prix
Elizaveta participe également à de nombreux festivals internationaux parmi lesquels: Les Nouveaux noms, le Festival de piano et le Festival International des jeunes solistes à Moscou, Piano à Mayenne, Lisztomania à Châteauroux. Elizaveta Frolova se produit régulièrement en musique de chambre dans différentes formations. En 2008 elle devient lauréate de Concours International de Duos de Suède avec le violoncelliste Arseni Chubachin. En 2012 elle participe à l’émission de Gaëlle Le Gallic «Génération Jeunes Interprètes» à Radio France avec la violoniste Vera Lopatina. En mars 2012 elles se sont produites en tournée de concerts en Alsace avec l’association AJAM (Amis des Jeunes Artistes Musiciens) où Elizaveta a été réinvitée en soliste en 2014. En master class, Elizaveta a reçu les conseils de grands musiciens dont Dmitri Bashkirov, Dominique Merlet, Emanuel Krasovsky, Giovanni Bellucci, Theodore Paraskivesko, Alekseï Bonduryanski, Alexey Nassedkine. Elizaveta Frolova se distingue par un jeu au son très pur, la profondeur exceptionnelle de ses interprétations, sa virtuosité technique et sa maîtrise d’un large répertoire. En 2008 grâce à l’expressivité et la puissance de son jeu, elle gagne la prestigieuse Bourse du Président de Russie Vladimir Poutine. En 2013 elle reçoit la bourse de la fondation Tarrazzi au CNSM de Paris. Elizaveta donne des concerts partout dans le monde, elle a lancé sa carrière en donnant des concerts dans les plus grandes salles parmi lesquelles : Grande salle du Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, Salle Rachmaninoff à Moscou, Salle Cortot, l’Équinoxe de Chateauroux et les autres.

Elizaveta Frolova 2

Marc SALA, ténor, jeune artiste déjà célèbre à juste titre :
LUCA SALSI, baryton. (de grâce : oubliez la soprano, svp!)
AURELIA FLORIAN, jeune soprano qui s’exprime avec beaucoup de sentiment :
Aida GARIFULLINA, soprano
Confirmée par le grand artiste Placido DOMINGO au concours Operalia, elle interprète avec lui
comme partenaire le célèbre duo extrait de La Traviata de Verdi :
Un ténor qui s’exprime avec beaucoup d’intelligence, lentement et avec des diminués : c’est comme cela qu’il faut interpréter cet aria de La Tosca, comme on le faisait dans le temps et à mon époque, donc sans que ce soit la course contre la montre. Rares ceux qui l’ont compris de nos jours ou bien n’ont pas la technique pour !

Accompagné, qui plus est, par un excellent pianiste, EYTAN PESSEN, Voici GIORGIO BERRUGI :

Un couple remarquable : le pianiste, EYTAN PESSEN, et GIORGIO BERRUGI, écoutez les tout religieusement :

 Une mezzo soprano qui fait une grande carrière : Mariana PIZZOLATO, dans un aria fort connu de Rossini :

Maintenant une soprano polonaise avec laquelle je suis en relation : IWONA SOBOTKA dans le célèbre aria de l’opéra Adrianna Lecouvreur.
A mon avis : une excellente interprétation :

Maintenant je désire vous faire apprécier la soprano colorature Desirée Rancatore dans la 3ème partie de la scène de la folie de l’opéra Lucia di Lammermoor :

Maintenant écoutons la merveilleuse Elina Garança dans l’Ave Maria de Mascagni (Cavalleria Rusticana) :

Pour nos Amis ici présents, voici l’Ave Maria de Gomez, interprété encore une fois par Elina Garança :

Voici l’aria de Micaela de Carmen interprété par la soprano Mihaela MARCU

Un jeune et excellent baryton, ici à Baden Baden dans l’aria de La Traviata.

Ecoutons Simone PIAZZOLA :

Pour faire plaisir à mon élève baryton Jean-Baptiste PETIT qui excelle dans cet extrait, voici Simone PIAZZOLA dans le célèbre aria du Don Carlo de Verdi, opéra donné au « teatro communale di Modena ». Enregistré avec les moyens du bord, le son est un peu faible, mais tant pis !

Voici maintenant deux jeunes artistes qui prennent plaisir à chanter…pour notre plaisir également : Anna Skibinsky, soprano, et Devid Cecconi, baryton, 1er prix au concours Mattia Battistini en 2006, dans un bis de l’opéra Rigoletto de Verdi. Ecoutons plutôt (léger décalage entre le son et l’image) :

 Je tiens à vous présenter maintenant la soprano Tamara Wilson, qui a obtenu en 2016 le prix de la fondation Richard Tucker. Ecoutez la dans le célèbre et difficile aria « O patria mia » extrait de l’opéra Aida de Verdi.